Les actualités

 

Le point de Serge LECONTE président de la FFE sur la crise sanitaire (extraits)


Equitation activité sportive atypique

Rassemblés dans une fédération olympique atypique aux activités à la fois éducatives, sportives et agricoles, les établissements équestres supportent toutes les charges d’un équipement sportif : fonctionnement, maintenance, gestion, investissements, ce qui est un modèle très exceptionnel dans un environnement où ces charges sont habituellement portées par les collectivités publiques.

Situation spécifique

A la différence des autres activités sportives, les poney-clubs et les centres équestres de la FFE doivent gérer un patrimoine vivant.
En cas de fermeture au public, il leur est impossible de mettre simplement la clé sous la porte et d’attendre. Ils assument toutes les charges fixes habituelles
Ils sont face à deux obligations : celle de continuer à s’occuper des poneys et des chevaux et celle de compenser l’absence des cavaliers pour assurer l’exercice physique quotidien dont poneys et chevaux ont besoin.

Catastrophe économique

Pour l’heure, c’est une catastrophe économique pour l’ensemble de notre filière sportive. Les clubs n’ont pas, ou peu, de trésorerie et ne génèrent aucune recette. Les charges d’entretien des structures, des chevaux, des poneys, la masse salariale, les frais liés aux équidés… sont maintenus et souvent amplifiés.
Comme la fermeture représente un accroissement de travail pour les équipes du club, les dirigeants ne peuvent pas recourir au chômage partiel.

A tous les pratiquants

Nous traversons actuellement une période difficile, économiquement et aussi psychologiquement.
Je pense à tous les pratiquants d’équitation qui sont confinés, comme tous les Français.
J’entends et je comprends le désarroi de tous ces passionnés qui ne peuvent plus être auprès de leurs chevaux et poneys.
Gageons que le respect du confinement permettra de venir à bout de cette pandémie pour retrouver au plus vite le chemin de nos clubs et de la pratique.

Respectez strictement les consignes sanitaires, mais aussi soutenez ceux dont le travail est actuellement démultiplié par les obligations d’apporter le bien être nécessaire a nos poneys et chevaux.

********************************

Pour aller dans ce sens le groupe « Au galop.info » et « l’équitation en péril » ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux, illustrée par l’affiche :

 

Lien pour aller sur leur site : https://www.facebook.com/pg/AuGalopinfo-105922564391955/posts/?ref=page_internal

 

LES STAGES

LES CONCOURS

LES RANDOS

 

 

 

Mise á jour  April 4th, 2020